"Est-ce qu’une bonne nouvelle peut en cacher une autre ?"

Publié le par FO FNAC 91

C’est soulagés que nous apprenions par la voix de notre délégué syndical, Luc Ventoulou, stopauxlicenciements.jpgque La Maison de Valérie sera recapitalisée. Le sauvetage des 270 salariés tombe à pic, en particulier dans ce secteur sinistré (la vente par correspondance).
Oui, il est possible de sauver les emplois chez PPR, quand l’actionnaire investit de l’argent dans ses entreprises. Pour FO, c’est ce que nous attendons sur l’ensemble du groupe.

 

PPR a su profiter de l’avant crise pour prospérer, aujourd’hui, il est légitime qu’il soutienne l’emploi et le pouvoir d’achat des salariés du groupe.

 

Ce groupe s’engage par voix de presse dans le développement durable et l’égalité professionnelle. Nous attendons aussi qu’il s’engage envers ses salariés. Il serait indécent de licencier et de supprimer des postes dans une telle période alors que le groupe continue à faire des bénéfices et prévoit de reverser 418 millions d’€ aux actionnaires.
La levée, récente, de fonds à la hauteur de 600 millions d’€ par le biais d’un emprunt obligatoire doit permettre d’investir pour la pérennité du groupe.

 

Nous resterons vigilants aux annonces qui seront faites le 7 mai suite à la tenue de l’assemblée générale des actionnaires et soutiendrons toute mobilisation décidée par nos militants.

 

Paris, le 20 avril 2009

http://fecfocommerce.unblog.fr/2009/04/20/est-ce-quune-bonne-nouvelle-peut-en-cacher-une-autre/

Publié dans Info FO fnac 91

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article