La FNAC annonce 300 suppressions d'emplois

Publié le par FO FNAC 91


La FNAC, filiale du groupe PPR, a ouvert une procédure de plan social prévoyant la suppression de 300 emplois alors que le dividende versé aux actionnaires a augmenté de 10%. Le cynisme s’est banalisé dans la gestion des grands groupes industriels, à un niveau toujours plus révoltant.

Les salariés constituent plus que jamais la fameuse « la variable d’ajustement », même si les résultats de leur entreprise sont positifs ; résultats issus pour l’essentiel de leur travail.

La FNAC, filiale du groupe PPR (anciennement Pinault-Printemps-Redoute, acteur mondial de la distribution) ne déroge pas à la règle et vient d’enclencher une procédure de plan social prévoyant la suppression nette de 300 emplois administratifs d’ici la mi-août 2008.

Le directeur des ressources humaines de la FNAC se veut rassurant en indiquant qu’il n’y aura aucun licenciement….

Comment accepter 300 suppressions d’emplois alors que dans un même temps, le groupe annonçait que le dividende versé aux actionnaires, au titre des excellents résultats 2006, serait porté à 3 € par action, en augmentation de plus de 10% par rapport à l'exercice précédent.

Le 8 mars dernier, François-Henri Pinault, Président-directeur général, déclarait en présentant les chiffres de l’exercice 2006:
<< Avec un résultat net en augmentation remarquable, PPR démontre une nouvelle fois l'efficacité de son modèle économique. Cette performance illustre en effet la pertinence du positionnement de nos enseignes de Distribution et la qualité de notre portefeuille de marques de Luxe. Notre ambition pour 2007 est d'améliorer encore les performances opérationnelles et financières du Groupe et d'accroître sensiblement sa création de valeur>>.

S’ajoutant au scandale des rémunérations astronomiques et des parachutes dorés des grands patrons, ce type de comportement appelle à une mobilisation urgente et massive des salariés, seule capable de faire cesser de telles pratiques et d’obliger à légiférer pour interdire certains types d’abus.


PPR est un acteur mondial de la distribution et du luxe, présent dans 75 pays avec un effectif d'environ 78 000 personnes. Avec ses enseignes Redcats Group, Fnac, Conforama et CFAO, et les marques de luxe de Gucci Group (Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, YSL Beauté, Balenciaga, Boucheron, Sergio Rossi, BEDAT & CO, Alexander McQueen et Stella McCartney), PPR a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 17,9 milliards d'euros.


Publié dans La revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article