FNAC LIQUIDATEUR CULTUREL (par FO fnac Relais)

Publié le par FO FNAC Relais

 


FNAC
LIQUIDATEUR CULTUREL
 
Non au discount
 !
 

Pourquoi les employés de la Fnac sont dans la rue aujourd’hui et peut être demain ?

 
Avec un chiffre d’affaire et une rentabilité qui ne cessent d’augmenter, la Fnac est bien décidée à suivre la logique des grands groupes financiers en « pressant le jus » jusqu’à la dernière goutte de ses salariés.

 
Pour la Fnac :
- 4538 millions d’€ de chiffre d’affaire,
- 170 millions d’€ de résultat
- 7,8 millions d’€ d’exonération de cotisations patronales,
- 365,6 millions d’€ de dividendes pour les actionnaires pour 2006, et plus de 382 millions d’€ prévus pour 2007.
 
A l’inverse, pour les salariés :

- un salaire avec la prime d’ancienneté s’élevant péniblement 1.100 € net par mois pour la plupart d’entre nous …

- un intéressement qui ne cesse de chuter. Aujourd’hui à Dijon il a diminué de moitié par rapport à 2006. D’un montant s’élevant à moins de 462 € brut pour un salarié en temps complet et avant déductions CSG/RDS,

- une participation aux bénéfices qui chute dans les mêmes proportions,

- après les négociations annuelles obligatoires de salaires, les salariés de la Fnac ont obtenu une augmentation de 30 centimes d’€ de la valeur des chèques restaurants …

 

Mais le pire est sans aucun doute l’immense dégraissage en cours auquel s’ajoute un plan social qui peine à dire son nom et qui aujourd’hui se fait très menaçant. Après s’être débarrassé de Fnac Services, la Direction se charge de supprimer plus de 400 emplois administratifs pour miser sur la sous-traitance. Plusieurs de nos collègues seront touchés… Nous savons également que les disquaires, libraires et le personnel des stocks et SAV vont dans les mois prochains, subir le même sort…

Et demain ? Peut être au tour des vendeurs ?

Comment servir convenablement dans de telles conditions nos adhérents et clients ?

 

En conséquence : les salariés de la Fnac de Dijon sont en grève afin d’exiger :

- la sauvegarde des emplois afin de mieux servir nos adhérent et clients, et travailler dans de bonnes conditions,

- une augmentation générale des salaires de 250 €.

Le respect pour les clients passe aussi par le respect des salariés


La FNAC étrangle les Salaires
Et liquide ses Salariés

 

 

 
Appel du syndicat FORCE OUVRIERE FNAC
 
 
 
 
 
 
 

DEFENDONS ENSEMBLE

NOS SALAIRES

NOS CONDITIONS DE TRAVAIL

 

OUI !

A LA QUALITE DE SERVICE

 

NON

AUX LICENCIEMENTS !

 
 
GREVE
Vendredi 4 Mai

Publié dans Info FO fnac 91

Commenter cet article