PPR : La FNAC lance un plan de sauvegarde de l’emploi mais va se séparer de 300 postes

Publié le par FO FNAC 91

430 postes sont sur la sellette. La Fnac, qui compte 20.000 salariés dans le monde dont 13 000 en France, a confirmé le lancement d’un plan social prévoyant la suppression nette de 300 emplois administratifs d’ici à mi-2008.

Il s’agit pour le DRH de la FNAC, Philippe Decressac, de répondre au besoin de « refondre les services administratifs, qui doivent être modernisés et centralisés ». Quelque 430 emplois administratifs vont être supprimés, mais une centaine doivent être parallèlement recréés dans les magasins et une trentaine à Massy (Essonne) dans un centre où seront regroupées des fonctions de base, assurées jusqu’alors par les magasins, a-t-il précisé à l’AFP.

« Chacun des 300 salariés dont le poste est affecté se verra proposer un ou plusieurs emplois de même niveau, de même rémunération, et au sein d’un même bassin d’emplois », affirme dans un communiqué la chaîne de produits culturels et d’électronique grand public. Tout en soulignant sur le fait qu’il n’y aurait pas de licenciements.

La direction estime même qu’ « elle aura 3 000 postes à pourvoir dans les trois années à venir », du fait des ouvertures de magasins, des besoins de vendeurs de produits techniques et du simple « turn-over », qui s’élève à 8 %.

Les syndicats de la FNAC (CGT, FO, Sud) ont condamné ce projet et appelé à un mouvement national de grève le 4 mai.

En juin 2006, la direction de la FNAC avait lancé des négociations avec les syndicats pour conclure un accord de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences), anticipant le recul des marchés du disque et des travaux photos, ainsi que l’évolution des services administratifs.

 

Francebourse.com – Alexandra Voinchet

http://www.francebourse.com/fiche_news_2737.fb

Publié dans La revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article