Le C.E.E. de Pinault Printemps Redoute refuse les licenciements

Publié le par FO FNAC 91

http://www.uniglobalunion.org/Apps/iportal.nsf/pages/sec_20090127_pmqdFr

01/04/2009
France
PPR
Malrgé d'énormes bénéfices, la multinationales P.P.R. prévoit des licenciements collectifs. Les travailleurs bloquent le P.D.G. dans son taxi.


La multinationale Pinault Printemps Redoute (P.P.R.) a officiellement annoncé un plan de licenciement massif en France. Le groupe supprimera 800 emplois chez Conforama (ameublement) et 400 à la FNAC (multimédia, livres, ...) après la récente annonce de supprimer 675 postes de travail à la Redoute (prèt à porter). P.P.R. est également propriétaire de Puma, Gucci group et Yves Saint Laurent.
Les membres du CEE réunis le 30 mars ont rejetté le plan de restructuration à l'unanimité et ont exigé que les actionnaires remboursent les 418 millions d'euros de dividendes versés au titre de l'année 2008, déclare la CGT Commerce.

A l'issu de la réunion, François Henri Pinault, the P.D.G., a été retenu dans un taxi durant une heure par une centaine de travailleurs mobilisés ce jour là jusqu'à que la police intervienne. Invité à un sommet mondial sur le développement durabble dans l'industrie du luxe, (Sustainable Luxury New Delhi 2009) organisé la semaine dernière par l'International Herald Tribune, il avait déclaré que son entreprise représente un des meilleurs exemples de responsabilité sociale des entreprises et qu'il est en faveur d'investir dans la main d'oeuvre pour assurer son employabilité.

Publié dans La revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article