Groupe PPR : Conforama pourrait supprimer 800 postes, la Fnac pourrait en détruire 400

Publié le par FO FNAC 91

NOUVELOBS.COM | 18.02.2009 | 18:49

Conforama vient de céder sa place de leader dans le secteur de la distribution de meubles à Ikéa, tandis que la Fnac est touchée par la crise du marché des produits techniques.
Deux enseignes du groupe de luxe et de distribution PPR (dirigé par François-Henri Pinault) ont annoncé mercredi 18 février un plan d'économie. Conforama a indiqué que 800 postes pourraient être supprimés d'ici à 2010 . Le plan d'économies porte sur 50 millions d'euros. Chez sa consoeur la Fnac, le plan d'économies pourrait conduire à la suppression de 400 postes en France. Conforama gèle les embauches Conforama, propriété du groupe de luxe et de distribution PPR, a souligné que dans le cadre de son plan, il allait "poursuivre le gel des embauches et le non remplacement systématique des départs", offrir aux salariés concernés toute opportunité de reclassement interne et mettre en place un plan de départs volontaires encadré par l'entreprise. L'enseigne, numéro un mondial de l'ameublement, a expliqué cette décision par la dégradation du "contexte", tout en rappelant que "depuis plusieurs années, l'enseigne a perdu des parts de marché dans l'Hexagone". Le groupe vient ainsi de céder sa première place de distribution de meubles en France au groupe suédois Ikea, selon la fédération française de l'ameublement. La Fnac supprime 3,4% de ses effectifs La Fnac, enseigne culturelle et de produits hautes technologies, a annoncé "un plan d'économies" qui pourrait concerner 400 postes en France, soit 3,4% de ses effectifs. "Dans un contexte de dégradation brutale de la conjoncture, notamment sur le marché des produits techniques, la Fnac a décidé de mettre en oeuvre un plan d'économies et de conquête commerciale en France et à l'international", a indiqué la Fnac, qui dit avoir présenté ce plan mercredi à ses partenaires sociaux. "Eviter tout licenciement" Ce plan, qui s'étale sur trois ans, "pourrait avoir un impact sur les effectifs et concerner 400 postes en France, soit 3,4% des effectifs. Ce chiffre représente moins du quart des mouvements naturels de l'entreprise", a relativisé la Fnac. La société appartient au groupe de luxe et de distribution PPR (dirigé par François-Henri Pinault). Elle a souligné avoir "pour objectif d'éviter tout licenciement et se donne 18 mois pour proposer un emploi à tous grâce à la mobilité interne (une centaine de postes sont d'ores et déjà ouverts)", mais aussi au développement de nouvelles activités.

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090218.OBS5348/groupe_ppr__conforama_pourrait_supprimer_800_postes_la_.html

Publié dans La revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article