PPR publie ce mercredi un bénéfice net de 922 millions d'euros en 2007

Publié le par FO FNAC 91

Bonnes performances 2007 pour PPR

Le bénéfice net marque une hausse de près de 35% à 922 millions et la marge opérationnelle gagne plus d'un point à 8,6% des ventes. Les activités autour du luxe ont enregistré les plus fortes progressions devant la CFAO et la Fnac.

Le groupe de luxe et de distribution PPR publie ce mercredi un bénéfice net de 922 millions d'euros en 2007, en hausse de 34,6% par rapport à 2006, très largement supérieur aux attentes d'analystes qui prévoyaient 851,93 millions. Le bénéfice opérationnel courant (BOC) a atteint presque 1,7 milliard d'euros (1,696 milliard exactement), 32,9% de plus qu'en 2006. Du coup, la marge opérationnelle gagne 1,1 point sur un an à 8,6% du chiffre d'affaires.

Ces progressions s'expliquent par les performances de son conglomérat CFAO, dont le résultat opérationnel courant a augmenté de 27%, de la Fnac (15%) et de l'ensemble des marques de son groupe de luxe (29%), au sein duquel les plus fortes progressions ont été réalisées par Bottega Veneta (69%), Yves Saint Laurent (35%) et YSL Beauté (100%).

L'équipementier sportif allemand Puma, globalement intégré au sein de PPR en 2007, y a également contribué. "Hors Puma, le résultat opérationnel courant est en hausse de 14%", souligne PPR.

Le consensus cité par Thomson IBES prévoyait un résultat net de 851,93 millions d'euros en 2007, en hausse de 24%, et un bénéfice opérationnel de 1,69 milliard, en hausse de 33%.
Fort de ses performances, PPR prévoit de verser un dividende de 3,45 euros au titre de l'exercice écoulé, 15% supérieur à 2006.

PPR "compte réaliser, en 2008, une nouvelle année de croissance et d'amélioration de ses performances financières", mais ne donne aucun détail sur son projet de cession de l'enseigne informatique Surcouf, filiale de la Fnac.

Ces bons résultats ont été intialement salués par la Bourse de Paris, l'action montant jusqu'à 98,60 euros. Mais dans l'après-midi, le titre s'est stabilisé. Il progresse à la clôture de 0,73% à 96,19 euros.

latribune.fr

Publié dans La revue de presse

Commenter cet article