SURCOUF LA FILIALE DE LA FNAC EST A VENDRE

Publié le par FO FNAC 91

undefinedPARIS (AFP) — Le groupe de luxe et de distribution PPR a pris la décision de "chercher des investisseurs pour céder le contrôle" de l'enseigne de distribution informatique Surcouf, filiale de la Fnac, a dit son directeur financier, Jean-François Palus lors d'une conférence téléphonique.

"Il n'y a pas de négociations en cours", a affirmé M. Palus.

"Il y a simplement une décision que nous avons prise de rechercher des investisseurs afin de céder le contrôle de Surcouf", a ajouté M. Palus.

PPR, qui a annoncé jeudi son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, n'a pas intégré celui de Surcouf, estimé à 247 millions d'euros en 2007.

Lancé en 1992, Surcouf a longtemps été cantonné à un seul magasin à Paris, destiné aux connaisseurs de matériel informatique. Il a connu une courte période d'expansion à partir de 2002, un an après son rachat par la Fnac, et compte actuellement cinq magasins en France, dont deux à Paris, un en région parisienne, un à Bordeaux-Mérignac (sud-ouest) et un autre à Strasbourg (est).

Le coup de frein dans l'expansion de Surcouf est intervenu parallèlement au repositionnement de la Fnac dans la vente de matériels informatiques et techniques.

Un nouveau PDG avait été nommé en octobre chez Surcouf, Yves Lagier, en remplacement d'Alain Delgrande.

PARIS (AFP) — Le groupe de luxe et de distribution PPR a pris la décision de "chercher des investisseurs pour céder le contrôle" de l'enseigne de distribution informatique Surcouf, filiale de la Fnac, a dit son directeur financier, Jean-François Palus lors d'une conférence téléphonique.

"Il n'y a pas de négociations en cours", a affirmé M. Palus.

"Il y a simplement une décision que nous avons prise de rechercher des investisseurs afin de céder le contrôle de Surcouf", a ajouté M. Palus.

PPR, qui a annoncé jeudi son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, n'a pas intégré celui de Surcouf, estimé à 247 millions d'euros en 2007.

Lancé en 1992, Surcouf a longtemps été cantonné à un seul magasin à Paris, destiné aux connaisseurs de matériel informatique. Il a connu une courte période d'expansion à partir de 2002, un an après son rachat par la Fnac, et compte actuellement cinq magasins en France, dont deux à Paris, un en région parisienne, un à Bordeaux-Mérignac (sud-ouest) et un autre à Strasbourg (est).

Le coup de frein dans l'expansion de Surcouf est intervenu parallèlement au repositionnement de la Fnac dans la vente de matériels informatiques et techniques.

Un nouveau PDG avait été nommé en octobre chez Surcouf, Yves Lagier, en remplacement d'Alain Delgrande.

Publié dans La revue de presse

Commenter cet article