Fnac Relais : examen du recours en référé

Publié le par FO FNAC 91

Challenges.fr | 15.06.2007 | 08:43 | 

Ce dernier avait été déposé le 10 mai dernier par le comité central d'entreprise (CCE) de cette filiale.

Denis Olivennes, président de la FnacDenis Olivennes, président de la Fnac (c) Sipa

Le TGI de Nanterre (Hauts-de-Seine) examine, vendredi 15 juin, un recours en référé contre le plan social touchant les services administratifs de Fnac Relais (magasins en province) qui avait été déposé le 10 mai dernier par le comité central d'entreprise (CCE) de cette filiale.
 
Un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE, plan social) supprimant 265 postes administratifs et en créant 70 autres dans les 54 magasins de province avait été présenté au CCE de Fnac Relais le 25 avril dernier. Au total en France, quelque 430 emplois administratifs vont être supprimés d'ici mi-2008, mais une centaine doit être parallèlement recréée. "Il y aura zéro licenciement à la Fnac", selon la direction.
Jean-Pierre Barbosa, secrétaire du CCE avait alors déclaré que "le CCE (estimait) que la Fnac ne (s'était) pas conformée à l'ensemble de ses obligations légales en matière de prévention de licenciements et (demandait) que le plan social soit suspendu jusqu'à ce qu'elle remplisse ses obligations". Selon lui, "les négociations de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) se sont tenues au niveau du groupe et non dans chaque filiale, ce qui aurait dû être le cas.

Sud, CGT, FO et CNT avaient appelé à la grève le 4 mai contre ce plan social.

Publié dans La revue de presse

Commenter cet article