FNAC, MGEN, désormais CAMIF : « l’économie sociale » pressure et vire ses salariés

Publié le par FO FNAC 91

Dans notre numéro 512 de novembre 2006, notre camarade ReNo, délégué syndical FO à la fnac de Nantes, écrivait au sujet de la grève survenue le 7 octobre 2006 dans cette enseigne : « la FNAC (Fédération Nationale d’Achat des Cadres), fondée en 1954, n’a plus rien à voir aujourd’hui avec la FNAC consumériste des débuts (…) Les valeurs d’antan ont été reléguées aux oubliettes, les consommateurs ne font plus la différence entre la FNAC et ses concurrents. Le groupe Pinault Printemps Redoute, entré dans le capital en 1994, en devint l’actionnaire unique en 1996 ».

Notre camarade décrivait ensuite l’évolution de la FNAC en multinationale de la distribution de produits culturels et de loisirs… traitant ses salariés comme le font toutes les nationales.

Dans notre précédent numéro (521 de mars 2007), nous faisions état du « Plan Power 8 des business’men de la MGEM » (Mutuelle Générale de l’Education Nationale), empressé de satisfaire aux exigences de la Commission de Bruxelles en matière de « concurrence libre et non faussée ».

Et voilà qu’on annonce, à la CAMIF cette fois, un plan social de plus dans le secteur mutualiste et coopératif.

FNAC, MGEN, CAMIF : il y a là tout un pan de « l’économie sociale » ayant une origine commune et connaissant aujourd’hui une seule loi : le profit, et une seule variable d’ajustement : la flexibilité des travailleurs.

Au départ (année 1930/1950) ces structures mutualistes ou consuméristes – à celle précitées, il convient notamment d’ajouter la MAIF (assurances) et la CASDEN (crédit coopératif enseignant) – furent mises en place sous l’impulsion d’instituteurs laïques militants, syndicalistes confédérés. Elles sont ensuite passées sous l’influence de l’ex-FEN (Fédération de l’Education Nationale)…

… Laquelle FEN s’est muée en UNSA (on dit aussi UPSA)… Et dès lors pas étonnant que les salariés payent la casse aujourd’hui

Lu dans : L'ouest Syndicaliste - n°522 avril 2007
Informations syndicales de l'Union Départementale CGT-Force Ouvrière de Loire-Atlantique
ouest-syndicaliste.jpg

Publié dans La revue de presse

Commenter cet article